Stretching et étirements – bienfaits et indications

Posez votre question
Le stretching allie étirements et respiration pour gagner en souplesse et réduire le stress. Cette discipline comporte peu de contre-indications et peut être pratiquée à tout âge.



Définition

Le stretching désigne une forme de gymnastique constituée d’exercices d’étirements (to stretch : s’étirer, en anglais). Les séances amènent à étirer l’ensemble des muscles du corps ou certaines zones ciblées pour gagner en souplesse.

Indications

Le stretching s’adresse potentiellement à tous, et à tout âge. Cette discipline est particulièrement recommandée aux personnes stressées ou anxieuses, à celles souffrant de fatigue ou de douleurs musculaires chroniques, et à tout individu souhaitant améliorer sa souplesse.
Les futures mamans peuvent également se rendre à des cours de stretching pendant la grossesse sauf contre-indication.

Pratiquer le stretching

Le stretching peut être pratiqué en club ou seul chez soi, mais mieux vaut débuter avec un professeur pour assimiler les bons gestes et éviter les blessures. Il est également possible d’exécuter des postures de stretching au lever, le soir après le travail, ou en complément d’une autre activité sportive.
Pour bénéficier de tous les bienfaits des étirements, il est recommandé de pratiquer une à deux séances de stretching par semaine au minimum, voire trois dans l’idéal.

Bienfaits

Les vertus du stretching concernent autant le corps que l’esprit. Grâce aux exercices d’étirements et à la respiration profonde, cette discipline soulage les tensions musculaires, corrige les raideurs, procure relaxation et tonus, et améliore la concentration. Le gain en souplesse participe aussi à la prévention des douleurs dans les mouvements du quotidien.
La pratique du stretching ne permet pas à elle seule de perdre du poids ni d’affiner la silhouette. En revanche, des étirements réguliers contribuent à un bon maintien du dos et aident à se tenir droit.
Avant une séance de sport, les exercices de stretching préparent le corps à l’effort en prévention des blessures (déchirure, claquage, tendinite, lumbago). Après une activité sportive, les étirements facilitent la récupération et évitent la survenue de courbatures.

Précautions et contre-indications

Pour exécuter des mouvements de stretching, il est recommandé de faire preuve de patience. Ne jamais forcer sur un muscle ou une articulation à froid au risque de se blesser. Les exercices ne doivent pas être douloureux.
Il existe peu de contre-indications à la pratique du stretching. Certaines postures peuvent toutefois être déconseillées : ne pas hésiter à demander conseil à un médecin en cas de doute avant de commencer à pratiquer régulièrement le stretching.

Pour aller plus loin

Physiologie des étirements, Institut de recherche du bien-être, de la médecine et du sport santé

Crédits photo : © kegfire - Fotolia.com
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé
Publi-information

Publié par sante-medecine.

Ce document intitulé « Stretching et étirements – bienfaits et indications » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.