Mycose du gland chez l'homme - Traitement

Posez votre question
Affection fréquente chez l'homme, la mycose du gland est le plus souvent liée à la présence d'un champignon appelé « Candida Albicans ». Malgré son aspect très caractéristique, cette maladie bénigne nécessite un avis médical pour être correctement diagnostiquée et traitée.


Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

Symptômes

Chez l'homme, la mycose génitale débute en général autour du frein, la languette de peau qui retient le prépuce à la face inférieure du gland. Elle peut s'étendre ensuite au gland et au prépuce, et se manifeste par un aspect enflammé de la muqueuse, la présence de petits picots blancs ressemblant à des petites « pustules », des sensations de brûlure et/ou d'irritation, des démangeaisons et/ou une tuméfaction du gland. L'observation de ces différentes lésions permet à votre médecin de poser un diagnostic et/ou de demander des examens complémentaires.

Un champignon à l'origine de l'infection

L'infection mycosique qui touche le gland est le plus souvent liée à la présence d'un champignon de la peau, appelé « candida ». Le « Candida Albicans » est le plus fréquemment responsable des mycoses génitales.

Facteurs de risque

Plusieurs facteurs sont en cause dans l'apparition de cette candidose comme l'irritation et la macération de la muqueuse sexuelle, la diminution des défenses immunitaires, le manque d'hygiène ou un nettoyage du gland mal effectué et le diabète.

Balanite du gland

La mycose génitale chez l'homme peut être assimilée à la balanite génitale, qui est une enflure ou une inflammation de l'extrémité du pénis. A noter qu'outre le candida, une bactérie ou une réaction allergique peut être à l'origine de cette affection. Dans le doute, votre médecin pourra éventuellement procéder à un prélèvement (indolore) de la surface du gland. Il permettra de poser un diagnostic clair et d'orienter le traitement.

Traitement

Pour soigner cette infection fongique, on associe notamment un traitement local (crème anti-fongique), éventuellement associé à une crème à base de cortisone et un traitement par médication orale en cas de balanite résistant aux traitements locaux.

Prévention

La lutte contre les facteurs favorisants est indispensable en appliquant des conseils d'hygiène intime simples (nettoyage du gland en rétractant le prépuce, utilisation de produits au PH neutre). Il n'est pas nécessaire voire même déconseillé de se laver trop fréquemment au cours d'une journée. Il faut également bien se sécher après sa toilette ou un bain de mer ou en piscine, éviter de porter des slips et pantalons trop serrés afin d’éviter de trop transpirer et penser à se protéger lors des rapports sexuels.


Source: Dermatoses génitales masculines. B Chaine, M. Janier; EMC Dermatologie-Cosmétologie. Fevrier 2005
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé

A voir également

Publi-information

Publié par Docteur Pierrick Hordé. Dernière mise à jour le 15 octobre 2018 à 14:43 par smarques.

Ce document intitulé « Mycose du gland chez l'homme - Traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.