Conseils et précautions en cas d'accident nucléaire

Posez votre question
Avec les nuages radioactifs émis par la centrale de Fukushima Daiichi au Japon - qui a connu de multiples avaries depuis le séisme et le tsunami qui ont touché le nord du pays le 11 mars 2011 -, des questions sur le nucléaire refont surface. Que faire en cas de nuage radioactif avéré ? Que peut-on faire pour se protéger dans les heures qui suivent une irradiation ? Voici des mesures de précautions que vous pouvez prendre.


Rester chez vous

En cas d'incident d'ordre nucléaire, dans un premier temps, si vous vous trouvez dans une zone à risque, il faut rester chez vous et éviter que les particules radioactives entrent dans votre domicile en :
  • fermant portes et fenêtres ;
  • interrompant toute ventilation mécanique.

Conseils pour l'alimentation

En cas d'accident nucléaire, les produits frais irradiés sont impropres à la consommation. L'ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire) conseille donc de ne pas consommer :
  • légumes ;
  • fruits ;
  • lait frais ;
  • eau tiré d'un puits ;
  • l'eau du robinet dans certains cas (selon les consignes du préfet).

Cela évite une contamination interne par ingestion.

Il vaut mieux préférer :
  • produits secs ;
  • conserves ;
  • produits surgelés ;
  • eau minérale ;
  • lait UHT.

Si vous étiez dehors

En cas de nuage radioactif nocif, les sorties sont déconseillées. Il faut éviter les déplacements sous la pluie : les gouttes de pluie peuvent être contaminées.

Si vous étiez dehors au moment où l'incident s'est produit dans une zone à risque, voici ce que vous pouvez faire pour réduire la contamination extérieure :
  • ôtez vos vêtements ;
  • mettez-les dans une poche plastique ;
  • prenez une douche et lavez-vous de la tête aux pieds ;
  • mettez des vêtements propres.

L'absorption de comprimés d'iode stable

Consulter notre fiche pratique pour en savoir plus sur les comprimés d'iode
Pour rappel :
  • l'iode n'est pas un « antidote » contre les radiations : elle ne protège que des méfaits de l'iode radioactif mais pas des autres éléments qui peuvent être nocifs ;
  • la prise doit être faite uniquement si les autorités de santé compétentes le recommandent et dans la zone proche de l'accident ;
  • leur prise peut entraîner des effets sur l'organisme.

Évacuation de la zone contaminée

L'air se renouvelant dans un bâtiment, une évacuation peut-être envisagée. Cela devient le seul moyen - et le moyen le plus efficace dès les premiers phénomènes de rejets d'éléments radioactifs dans l'air - de protéger votre santé. Elle est généralement décidée par les autorités.

En savoir plus

Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé

Publié par sante-medecine. Dernière mise à jour le 3 juin 2016 à 13:55 par Jean-François Pillou.

Ce document intitulé « Conseils et précautions en cas d'accident nucléaire » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.