Excès de fer - Définition

Posez votre question

Définition

Un excès de fer dans le sang se traduit par une intoxication de l'organisme. Chez les personnes qui souffrent d'hémochromatose (la maladie génétique la plus fréquente en France), le taux de fer dans le sang dépasse parfois les 5 g du fait que le fer est continuellement absorbé et emmagasiné dans les organes. Dans un premier temps, cela provoque un gonflement des articulations des doigts puis, progressivement, une destruction du foie, du pancréas, du cœur et des articulations. Dans les excès de fer de stades avancés on peut aussi retrouver une jaunisse, des troubles urinaires et digestifs.
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé

A voir également

Publi-information

Publié par Jean-François Pillou. Dernière mise à jour le 30 janvier 2015 à 16:18 par Jean-François Pillou.

Ce document intitulé « Excès de fer - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.