Transmission verticale - Définition

Posez votre question

Définition

Une transmission verticale signifie qu'une infection causée par une bactérie, un virus, ou plus rarement, par des parasites, est transmise directement de la mère à l'embryon, au fœtus ou au bébé. La transmission verticale peut avoir lieu durant la grossesse ou au moment de l'accouchement. Les carences nutritionnelles augmentent le risque de transmission verticale. On peut également parler d'infection congénitale. La toxoplasmose, la rubéole, l'herpès font partie des infections qui peuvent subir une transmission verticale.
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé

A voir également

Publié par Jean-François Pillou. Dernière mise à jour le 3 octobre 2014 à 16:11 par Jean-François Pillou.

Ce document intitulé « Transmission verticale - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.