Diagnostic préimplantatoire - Définition

Posez votre question

Définition

Lorsqu'un couple présente un risque élevé de transmettre une pathologie héréditaire à son enfant (mucoviscidose, drépanocytose, myopathie...), il peut avoir recours à la fécondation in vitro (FIV). On réalise alors un diagnostic préimplantatoire, un examen qui consiste à s'assurer que l'embryon qui va être réimplanté dans l'utérus est sain. Il s'agit d'une alternative au diagnostic prénatal qui évite au couple de recourir à l'interruption médicale de grossesse (IMG) et de vivre le traumatisme qu'implique une telle expérience.
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé
Publi-information

Publié par Jean-François Pillou.

Ce document intitulé « Diagnostic préimplantatoire - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.