Abaissement cryoscopique - Définition

Posez votre question

Définition

Un solvant possède un point de congélation qui est proportionnel au nombre de moles de soluté dont il dispose. On parle de cryoscopie. Mis en lumière par le chimiste Raoult, ce phénomène a fait l'objet d'une loi de proportionnalité permettant de définir la masse molaire d'un soluté dans la solution en abaissant la température de fusion du mélange, soit la température à laquelle un corps solide et liquide peut exister en même temps. Cette baisse de température est dénommée scientifiquement abaissement cryoscopique. Il correspond à une propriété colligative, c'est-à-dire qu'il dépend uniquement du nombre de particules de solutés contenues dans la solution.
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé

A voir également

Publi-information

Publié par Jean-François Pillou.

Ce document intitulé « Abaissement cryoscopique - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.