Maladie de Fabry

Posez votre question
La maladie de Fabry (parfois appelée syndrome de Ruiter-Pompen-Wyers) est une maladie génétique chronique et évolutive (qui s'aggrave au fil du temps).


Symptômes

Elle a pour conséquence la sécrétion imparfaite d'une enzyme (protéine) appelée alpha-galactosidase A. Cette enzyme est responsable de l'élimination de certains lipides, y compris le Gb3. Cette anomalie génétique se traduit par l'accumulation de Gb3 dans les artères, les nerfs et les organes. Elle se manifeste par l'apparition de taches rouges sur la peau et les muqueuses, des douleurs aux pieds et aux mains et surtout par des atteintes rénales, cardiovasculaires, neurologiques et oculaires (insuffisance rénale et/ou cardiaque, cataracte, accidents vasculaires, etc.).

Diagnostic

Signes cliniques

La HAS rappelle les symptômes liés à la maladie, chez les garçons :
  • douleurs violentes des mains ou des pieds ;
  • impression de transpirer de manière insuffisante ;
  • difficulté d'adaptation à la chaleur et à l'exercice physique ;
  • angiokératomes.


D'autres signes, si la maladie n'est pas diagnostiquée précocement, surviennent après l'âge de 20 ans :
  • AIT ;
  • AVC ;
  • insuffisance coronarienne ou cardiaque, troubles du rythme ;
  • fonction rénale altérée ;
  • surdités, vertiges, acouphènes.


Les femmes souffrant de la maladie de Fabry n'ont souvent aucun symptôme et sont généralement atteintes à un degré moindre.

Chez les enfants les symptômes sont généralement :
  • acroparesthésies ;
  • crises douloureuses paroxystiques articulaires ou abdominales.

Examens biologiques

Les examens afin de confirmer le diagnostic diffèrent d'un sexe à l'autre :
  • pour les hommes (hémizygotes) : mesure de l'activité enzymatique dans les leucocytes ou le plasma ;
  • pour les femmes (hétérozygotes) : par génotypage.


La HAS préconise une enquête familiale après diagnostic d'un cas.

Autres examens

Des examens supplémentaires peuvent être nécessaires :
  • examens paracliniques
    • mesure du DFG,
    • ponction ou biopsie rénale,
    • échographie rénale,
    • ECG de repos,
    • échocardiographie Doppler,
    • IRM encéphalique,
    • tests d'évaluation de la douleur,
    • exploration ORL (audiogramme, PEA),
    • fond de l'oeil,
    • mesure de tension intraoculaire,
    • ostéodensitométrie,
    • explorations fonctionnelles respiratoires,
  • examens hématologiques et biochimiques
    • urée sanguine, créatininémie,
    • cystatine C,
    • ionogramme sanguin,
    • glycémie,
    • hémogramme,
    • bilan phosphocalcique,
    • bilan urinaire.

Prise en charge

Education thérapeutique

La HAS rappelle que l'éducation thérapeutique est nécessaire pour permettre au patient de bien comprendre sa maladie. Elle doit donner des informations sur :
  • la maladie et ses symptômes ;
  • les modalités de perfusion ;
  • comment se procurer les médicaments et respecter la chaîne du froid ;
  • l'éducation diététique (si présence de symptômes gastro-intestinaux ou d'insuffisance rénale) ;
  • l'existence d'associations de patients.

Traitement de la maladie

La HAS précise que le traitement est basé sur une enzymothérapie de substitution (TES) :
  • l'agalsidase alpha galsidase alpha (0,2 mg/kg de poids corporel) ;
  • l'agalsidase bêta (1 mg/kg de poids corporel par intraveineuse).

Des examens biologiques doivent être effectués durant ce traitement :

Traitement des symptômes

D'autres symptômes peuvent nécessiter un traitement :
  • acroparesthésies anticonvulsifs (carbamazépine, gabapentine ou phénytoïne ;
  • insuffisance rénale : dialyse, voire greffe ;
  • ostéoporose : bisphosphonates.

Sources

Maladie de Fabry, HAS, novembre 2010.

Crédit photo : istockphoto.com / sgame
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé
Publi-information

Publié par Jeff.

Ce document intitulé « Maladie de Fabry » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.