Nerf sympathique - Définition


Posez votre question

Définition

Un nerf sympathique ou orthosympathique est un nerf appartenant au système nerveux sympathique. Le système nerveux sympathique appartient lui-même au système nerveux dit végétatif ou autonome dont les fibres nerveuses innervent essentiellement les organes des cavités thoracique et abdominale, pour réguler leur activité de façon automatique.

Le système nerveux sympathique agit à l'aide de deux médiateurs chimiques, l'adrénaline et la noradrénaline qui en fonction des récepteurs sur lesquels ils ont une action, permettent une augmentation ou une diminution de l'intensité des fonctions contrôlées, notamment la constriction ou la dilatation des vaisseaux sanguins, l'accélération du rythme cardiaque, le relâchement de certains muscles automatiques.

Les nerfs sympathiques sont fréquemment sollicités en cas d'agression sur l'organisme, notamment pour s'adapter aux conséquences systémiques en augmentant la tension artérielle, la force de contraction du cœur et en privilégiant l'apport sanguin aux organes dits nobles comme le cœur et le cerveau.

Schéma

Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé

A voir également

Publié par Jean-François Pillou. Dernière mise à jour le 20 août 2014 à 14:38 par christelle.b.

Ce document intitulé « Nerf sympathique - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.