Squash - Bienfaits et contre-indications

FR US ES
Posez votre question
Apparu au Pakistan au début du 20e siècle, le squash est un des sports les plus pratiqués au monde. Sport d'adresse, il nécessite une condition physique excellente et peut être pratiqué dès le plus jeune âge.

Bienfaits

  • développe la souplesse, la rapidité et les réflexes ;
  • améliore la résistance : accélérations répétées, activité intense, récupération rapide ;
  • sollicite le muscle cardiaque ;
  • accroît les capacités d'endurance.

Contre-indications


Elles sont principalement d'ordre cardio-vasculaire : l'intensité des échanges et les accélérations répétées augmentent la pression cardiaque et artérielle. A partir de 40 ans, il est nécessaire d'effectuer un test d'effort pour s'assurer de l'absence de contre-indications. Une personne claustrophobe peut éventuellement se sentir oppressée, mieux vaut éviter la pratique.

Principales pathologies


Elles affectent principalement les articulations et les muscles :

Conseils pratiques

  • Choisir l'équipement avec précaution : raquettes et chaussures.
  • Pratiquer en complément d'autres sports d'endurance.
  • Faire un échauffement renforcé.
  • Pendant le match, se ménager en faisant des pauses et en s'hydratant.
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé

A voir également

Dernière modification le vendredi 27 septembre 2013 à 22:02:56 par Jean-François Pillou.

Ce document intitulé « Squash - Bienfaits et contre-indications » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.
Publi-information